Indie game storeFree gamesFun gamesHorror games
Game developmentAssetsComics
SalesBundles

Kituss

23
Posts
6
Followers
5
Following
A member registered Aug 10, 2014 · View creator page →

Recent community posts

That is very generous of you, and I'm extremely grateful for such dedication towards this project. I will tell some friends that could be interested about it and they will definitely pay at the very least $1, no sharing for free :)
I wish you good luck with the book and I'll support you until it's over!

B comments · Posted in B comments

Hey there! Great work. I think you should actually try and gather money or a community around the project, since it seems like it has a LOT of potential to be something big. I'd give money for a Kickstarter like this!

Night of the Living Harolds is deceptively fun ! Once you get into the meat of it, the game is full of innovative systems that I would never have expected in RPG Maker. Great concept that could actually be used in a full game, which I'd love to see !

Je pense qu'il est important de le garder ; on fait tous des projets moins bons que d'autres et il y a toujours quelque chose à en tirer, même si ça ne te paraît pas évident tout de suite. Tu sauras sur quoi te concentrer par la suite pour améliorer les points qui te font défaut ! :)

La jam est passée mais rien ne t'empêche d'améliorer le jeu pour le sortir à part, au contraire, ce serait même une très bonne chose !

bon ben c'est parfait bravo au gagnant

(1 edit)

Une mythologie inventée juste pour un jeu, c'est très plaisant mais vu la lourdeur des descriptions de l'intro, on mélange tout et on se retrouve vite confus... Je pense qu'il faudrait essayer d'alléger un peu les références au début. Surtout que la suite est très bien fichue avec un mapping clairement maîtrisé, un système d'invocation de monstres par sacrifice qui aurait parfaitement sa place dans un jeu plus complet et qui rejoint donc un système de combat original. 

Comme l'a dit Elogio, le point faible de l'Héritage des Corbeaux est que l'équilibrage de ces dits monstres reste à améliorer en les rendant un peu plus forts. Rien que d'un point de vue logique, si on est prêt à faire un sacrifice pour s'allier à des entités démoniaques, on s'attend à ce qu'elles soient au moins plus fortes que soi :). J'espère que tu profiteras à fond de ce système, il y a beaucoup de potentiel à ce niveau ; utilisation des démons pour avoir de nouvelles compétences, fusion entre les démons un peu à la Persona...
On aimerait également voir des énigmes un peu plus élaborées afin de varier un peu.

Rien de très grave cependant, surtout en considérant que et on a dans l'ensemble affaire à un très bon petit jeu dont j'adorerais voir le concept étendu dans une version complète. N'hésite pas à le présenter sur des forums de making afin de récolter plus d'avis, bonne continuation à toi Ezekiel !

Tu sors tout de suite de la masse avec des systèmes à la fois inventifs et qui fonctionnent : c'est pas donné à tout le monde et ça fait son petit effet ! Il faut un petit temps d'adaptation pour comprendre le but du jeu (surtout au tout début où on est jeté dans une grande carte sans explications), mais une fois que c'est fait, on ne cesse d'être étonné par tes idées. Tu pourrais très bien faire un jeu plus long qui incorporerait ce genre d'énigmes de temps à autre et ça passerait sans problème ! Seules les maps sont un peu étranges car étrangement mappées : ça manque de logique, surtout pour la base rouge.

Bravo en tout cas pour avoir utilisé le tileset donjon pour faire quelque chose d'original, c'est assez rare pour être souligné. J'ai bien apprécie le temps passé sur Ubris, c'était court mais plaisant ! Bonus de 10 points pour l'écran-titre absolument sublime ♥

C'était très sympa, surtout les blagues de fesses lol !

Quelques idées intéressantes qui se voient gâchées par trop de combats basiques et répétitifs. C'est dommage ; les personnages sont bien écrits et marrants (les bulles d'émotion dans tous les sens ajoutent de la vie aux dialogues), certaines énigmes sont intelligemment pensées, mais ça reste un point noir qui gâche l'envie de progresser. Essayez de rendre plus douce la courbe de difficulté pour mieux faire passer la pilule !

I hope you didn't take the fact that I said "real" in a bad way ; I only meant to say it to underline the fact that The Truth was made in a jam and is not 100% of what you could do. It's real nonetheless !

Glad you kept on working on it, I'll be sure to give it a try. :)

Well, The Truth certainly was fun. Your mapping could be better, the narration tends to feel a bit lacking (characters that really seem alive are tough to write, but much more fun when done right)... and I didn't really mind since there were lots of fresh gameplay ideas. That was a nice surprise ! I didn't expect these kind of point-&-clicky puzzles in a RPG Maker game but the result was pretty interesting. 

I liked The Truth more than I expected to and would love to see what you could do in a "real" game with more work put into it. :)

Excellente surprise ! L'idée de se limiter à une petite poignée de grandes maps est bonne et permet de mieux les travailler. Ça se ressent au niveau du mapping, mais aussi de la familiarité qu'on acquiert petit à petit avec le donjon. Tu as également créé des énigmes que je ne m'attendais certainement pas à voir en jam, comme l'échiquier qui était une excellente surprise. 

On se retrouve donc avec un petit jeu narratif ambitieux, qui sait ce qu'il veut faire et où s'arrêter. Tout n'est pas parfait, comme le scénario qui m'est personnellement passé un peu à côté ou les dialogues pas assez vivants à mon goût, mais je pinaille ; pour une création faite en temps aussi limité, le résultat est clairement excellent. Je suivrai en tout cas ton travail perso s'il est à la hauteur de MERCURE et te souhaite une très bonne continuation. :)

C'est difficile de vraiment dire ce qui va ou non dans Orbseeker : tu as créé un donjon qui respecte parfaitement le thème en moins de 72h, il fait son taff, mais le tout manque vraiment d'ambition et d'attention aux détails. J'aurais aimé voir un mapping un peu plus soigné, des compétences plus développées pour les personnages ou une narration un peu plus réaliste. La faute au temps limité peut-être ?

Dans l'état, Orbseeker est trop basique et mérite vraiment d'être peaufiné pour sortir du lot. Pour un premier jeu, le résultat est satisfaisant mais le potentiel de faire bien mieux existe. Même en gardant ce qui existe déjà, il y a moyen de faire des ajouts pour rendre le tout plus prenant ! J'espère que tu continueras de travailler dessus et, si le coeur t'en dit, le présentera sur des forums de making afin de recueillir plus d'avis à l'avenir.  Bonne continuation à toi en tout cas !

Que ce soient les rencontres aléatoires inutiles tous les deux pas, l'humour qui tombe à plat neuf fois sur dix ou le mapping quasiment inexistant, on passe un mauvais moment sur Solide comme un roc. C'est dommage, car les jeux à vocation humoristique peuvent être agréables s'ils restent légers ; là, j'ai eu l'impression de ne rien comprendre (private jokes ?) la plupart du temps et que les combats étaient très superflus.

Mon conseil serait de rendre tout ça moins lourd en travaillant sur tous ces points. Par exemple, si tu tiens à garder les combats à tout prix, pourquoi ne pas virer les rencontres aléatoires et en faire une poignée totalement scriptées ? Ça te permettrait de les rendre plus faciles et moins frustrantes ! Couple ça à des maps moins labyrinthiques (voire même avec des petites énigmes pour diversifier un peu) et on aurait déjà plus envie de continuer à jouer.

J'espère ne pas te blesser avec mes commentaires, le but est au contraire de t'apporter des conseils pour t'améliorer et je serais ravi de voir une nouvelle version du jeu plus peaufinée à l'avenir. Tout n'est pas négatif et tu as déjà participé à une jam et créé un jeu en temps limité, tout le monde n'en est pas capable ! Bonne continuation pour la suite :)

Je vous ai donné mon avis en live, mais en voici un petit résumé :

Le donjon du diable, malgré son nom qui donne vraiment peu envie, est mon coup de coeur des "jeux classiques" de la jam. Il respecte purement le thème et propose un vrai gros donjon comme on les aime, avec plusieurs parties à thèmes, de gros boss et de nouvelles mécaniques dans tous les sens. Je pense d'ailleurs ne jamais me remettre de votre idée pour les combats...

Il y a quelques rares défauts, comme un mapping parfois un peu bancal ou une difficulté pas toujours bien équilibrée, mais rien qui ne gêne trop, surtout pour un jeu fait en temps limité. 

Constat mitigé pour Spiritus : j'ai beau avoir apprécié le contournement habile du thème ainsi que toutes les petites idées saupoudrées au long du jeu, le résultat final m'a déçu. Tu prends un ton un peu trop inutilement sérieux (la lumière, l'ombre, les ténèbres, on connaît la rengaine) qui n'apporte pas grand chose alors que tout commençait pas mal si on allait du côté de la retrospective à gauche ! Le travail sur la métaphore de la map était assez impressionnant (bien qu'un poil trop rapide), notamment son évolution et l'apparition de trous de mémoire.

Mais le bât blesse par la suite quand le jeu se fait trop moralisateur. On peine à vraiment se sentir coupable de ses choix moraux quand le jeu nous force à les faire, ou à se sentir impliqué dans un énième discours entre ténèbres et lumière... C'est dommage car Spiritus est fourré d'idées de gameplay intéressantes, comme le labyrinthe à la fois rapide et bien conçu ou le mini-jeu des boutons (d'ailleurs trop obscur pour moi, mais on va dire que c'est la fatigue). 

L'atmosphère de Stefania est plaisante de bout en bout, avec de bonnes idées pour poser une ambiance calme et des personnages vivants avec une vraie histoire derrière eux. Tout y est bien écrit et on accroche donc facilement, même si c'est un peu long par moments et qu'on se retrouve parfois perdu à tout essayer sans vraiment savoir à qui parler... Mais comme le jeu ne s'éternise pas et se termine assez vite, ce n'est pas non plus handicapant.

Pour un premier jeu fait sous RPG Maker en moins de 72h, le résultat est en tout cas impressionnant et contourner le thème d'une telle façon tout en le respectant est admirable. Stefania est pour l'instant mon coup de coeur de la jam et j'espère voir plus de créations dans le genre de ta part à l'avenir, bonne continuation !

trop bien la voiture, lol. 5/5

La Crinière d'Azur m'a laissé une bonne impression et je suis d'autant plus surpris de voir que c'est ton premier jeu, bravo ! Il respecte entièrement le thème et s'articule autour d'un seul donjon qui fait un peu office de "prologue", mais réussit à ne pas s'y éterniser malgré tout et à proposer un condensé de mécanismes très plaisant à voir. Par exemple, le fait qu'on ait deux énigmes différentes (les rochers/les leviers), un type de terrain spécial à éviter, plusieurs types d'ennemis, une véritable progression des personnages... C'est un véritable donjon et pas juste une suite de maps qui respectent le thème sans réflexion derrière. De même, les personnages sont écrits de façon à paraître vivants et j'ai souri à plusieurs blagues.

Fais attention à l'équilibrage des ennemis à l'avenir : c'est un point difficile à maîtriser dans un RPG, et il n'était pas parfait ici. Le second type d'ennemi que l'on rencontre est bien plus puissant que le premier, et même si on s'en sort avec des objets, j'ai peur que ça escalade trop vite à l'avenir et que l'on se voit en difficulté si on ne farm pas (ce qui serait dommage). De même, le boss final est un poil trop puissant et a failli me détruire complètement, même s'il reste faisable. Essaye de faire tester ton jeu à plusieurs personnes de niveau différent afin de voir comment ils s'en sortent, ça peut être utile même avec seulement 3-4 personnes !

Ton mapping était très correct, surtout pour un premier jeu réalisé avec une limitation de temps et de tileset... On aurait pu voir une plus grande variété dans le jeu, mais je ne pense pas que tu aies fauté à ce niveau en considérant que tout ceci ne représente qu'un seul donjon dans des mines. 

Au final, j'ai été agréablement surpris par La Crinière d'Azur. C'était un prologue bien construit, qui se suffisait à lui-même et donne malgré tout envie de voir une suite. Si jamais tu continues à travailler sur le projet, pense à le présenter sur des forums de making pour avoir plus d'avis et de l'aide ! Bonne continuation à toi. :)

Coucou HeroNIKE ! J'ai testé ton jeu et voulais te faire un petit retour rapide.

Tu respectes bien le thème, excepté pour la musique de l'écran-titre qui n'est pas issue des RPT. Pas un gros problème et certains jeux font pire donc on va pas rester là dessus, fais juste attention pour la prochaine fois ! Par contre, l'utilisation du tileset donjon est respectée jusqu'au bout et tu le rentabilises énormément avec un étage = une zone. C'était une surprise agréable, et tu aurais pu continuer dans cette lancée en donnant à chaque étage un thème un peu plus particulier : par exemple des énigmes avec des glissades dans la zone de glace, des rochers à pousser pour passer sur la lave dans la zone de feu, un labyrinthe dans la zone forestière... Ce ne sont que des idées qui me passent par la tête, mais il y avait matière à faire !

L'autre aspect agréable du donjon d'Iranusse était l'équilibrage des combats. Dans un jeu aussi court, on ne s'attend pas à des systèmes trop compliqués ou à une difficulté frustrante, et c'était pile dans ce à quoi je m'attendais d'un jeu de jam. Ça manquait un peu de compétences ou d'une progression plus intéressante, mais rien de vraiment grave.

Ton gros souci est vraiment celui de l'écriture : tous les dialogues sont à réécrire intégralement, que ce soit au niveau de la grammaire, de l'orthographe ou de la logique (Sena ici, "Senna" là...). On ne va pas s'éterniser là dessus, je pense que tu en es conscient ! Mais lorsqu'un jeu est bien écrit, ça motive naturellement à s'y investir. N'hésite pas à demander de l'aide à quelqu'un pour ça la prochaine fois, il n'y a pas de honte ! Le mapping était également décevant avec des salles trop grandes, linéaires et vides d'intérêt. J'en reviens à mes idées basiques de tout à l'heure qui rejoignent ce point et pourraient agrémenter la progression du joueur...

Le constat final, c'est que le donjon d'Iranusse est un premier projet intéressant. Il n'est pas au niveau d'autres participants, mais pour une création de débutant réalisée lors d'une jam, il y a de bonnes idées qui pourraient être exploitées à l'avenir ! Mon conseil est de revenir dessus, reprendre certains concepts et les travailler dans d'autres petits projets. Si jamais tu veux les présenter sur des forums, n'hésite pas, c'est un très bon moyen d'avoir des retours et de t'améliorer.

Bonne continuation à toi en tout cas, j'espère entendre de nouveau parler de tes jeux à l'avenir !