Indie game storeFree gamesFun gamesHorror games
Game developmentAssetsComics
SalesBundles
Jobs

J’avais déjà lu le kit de découverte de Wanderhome dans sa version anglophone ; à l’époque il ne m’avait pas marqué, il aura donc fallu cette VF pour me faire changer d’avis… C’est qu’à première vue, ce jeu-là ne diffère pas d’autres jeux « Belonging outside Belonging », dans les mécaniques du moins, même si quelques changements subtils sont appréciables, notamment dans la façon dont les lieux visités par les PJ sont gérés. Car dans Wanderhome il est bien question d’un voyage en errance, de lieu en lieu, aux côtés de compagnons rencontrés au hasard du chemin… Ce qui a fini par me convaincre, c’est le ton extrêmement lumineux et bienveillant du jeu, qui m’avait échappé la première fois et promet des campagnes en table ouverte très agréable. C’est peut-être même trop bienveillant et lumineux, car j’ai du mal à entrevoir où pourrait se cacher une opposition fournissant un peu de rebondissements ludiques, mais peut-être qu’on n’en a pas besoin !